logo b and smile
Orthodontie les bergues Genève Contact:
Adresse: quai des bergues, 27 1201 Genève, Suisse
Tel:(+41) 022 731 28 76, E-mail: geneva(at)basmile.com Spécialité: - Orthodontie esthétique et Invisible par gouttières transparentes plastiques - La clinique B And Smile® du lac de Geneve est specialisee dans l'orthodontie esthétique et fonctionnelle du sourire© Docteur Bergeyron Patrice

MINI-VIS

P o u r  l e s b a g u e s  &  l e s  a l i g n e u r s les MINI-VIS d’ancrage Les auxiliaires sont très utilisés depuis les années 2000 et permettent un point d’appui autre que les dents pour appliquer les forces ou «contre balancer» les forces existantes. Leur ajout permet de nouvelles possibilités de déplacement dentaire et de repositionnement du sourire. Avantages: nouvelles possibilités de déplacement dentaire Inconvénients: acte chirurgical mineur, possible inflammation ou perte de la MINI-VIS – les élastiques intermaxillaires: Les appareils orthodontiques permettent le repositionnement des dents à l’intérieur d’une arcade (haut ou bas) mais nécessitent dans la plupart des cas l’ajout d’élastiques dits «intermaxillaires» pour coordonner les arcades. Les élastiques, quelque soit l’appareil (bagues ou gouttières) nécessitent rigueur et coopération. Un «stock» est donné au patient en fonction de leur longueur et de la force qu’ils exercent. La durée du port et les forces de traction dépendent de la correction a apporter et de l’évolution du traitement.

Ces implants, “micro-vis” ou “mini-implants” peuvent être utilisés dans certains cas afin d’offrir aux patients de nouvelles alternatives de traitement et permettre des déplacements dentaires quand les approches conventionnelles ne le permettent pas. ◾Ceci peut rendre le traitement plus rapide, efficace et confortable tout en permettant parfois d’éviter certaines procédures plus invasives complexes et coûteuses comme des chirurgies aux mâchoires ou des remplacements de dents. ◾Parfois, l’utilisation de “micro-vis” peut permettre de fermer les espaces où des dents sont manquantes ou ont été extraites, ce qui peut éviter au patient la nécessité de faire remplacer des dents après l’orthodontie. ◾Ces implants d’ancrage sont posés pendant le traitement par l’orthodontiste et sont enlevés lorsqu’ils ne sont plus nécessaires. ◾La pose des mini-vis d’ancrage est faite sous anesthésie locale à l’aide d’un gel anesthésique appliqué sur la gencive. Habituellement aucune “piqure” ou injection avec aiguille est nécessaire. La pose se fait à l’aide d’un “tourne-vis” spécial et ne prend que quelques minutes. ◾La procédure inverse est faite pour enlever la mini-vis mais aucune anesthésie n’est nécessaire et cela ne prend que quelques secondes. ◾Terminologie; Le terme TAD est parfois utilisé pour décrire ces mini-vis. Ceci réfère au terme anglais “Temporary Anchorage Device”

Pourquoi utiliser des MINI-VIS en orthodontie ?

 

Incontournable dans les traitements linguaux et maintenant avec les Aligneurs transparents invisalign® adultes,  appelée « MINI-VIS» permet la réalisation de plans de traitement plus rapides et plus audacieux, impossibles à obtenir avec des ancrages « dentaires » de type conventionnel.

Les MINI-VIS autoforantes sont un pas supplémentaire dans la progression de l’orthodontie pour adulte.

 

Où et comment sont-elles fixées ?

Ces petites vis sont autoforantes et peuvent être posées entre les racines des dents, avec un tournevis ou un contre angle implantologique. Les différentes localisations sont fonction de l’espace dont on dispose, de la typologie du patient et de la force à appliquer. Sous légère anesthésie locale, le geste est simple et rapide .

En quoi sont-elles une innovation majeure  ?

Ce type d’ancrage osseux (MINI-VIS) permet de réaliser des traitements difficiles ou impossibles avant leur avènement :

  • recul de canines après extraction de prémolaire sans aucune perte d’ancrage molaire,
  • recul de molaires pour éviter l’extraction de prémolaire sans conséquence antérieure par ancrage indirect,
  • redressement d’axe de deuxièmes molaires inférieures, pour faciliter la réalisation d’une prothèse fixée ou implantaire,
  • ingression des blocs molaires ou incisifs pour corriger des défauts d’articulation dentaire dans le sens vertical,
  • traitements asymétriques sans déstabiliser l’arcade,
  • rétablissement de l’horizontalité du plan occlusal quand il est basculé transversalement