logo b and smile
Orthodontie les bergues Genève Contact:
Adresse: quai des bergues, 27 1201 Genève, Suisse
Tel:(+41) 022 731 28 76, E-mail: geneva(at)basmile.com Spécialité: - Orthodontie esthétique et Invisible par gouttières transparentes plastiques - La clinique B And Smile® du lac de Geneve est specialisee dans l'orthodontie esthétique et fonctionnelle du sourire© Docteur Bergeyron Patrice

Pourquoi sur les dents de lait de l’enfant ?

Les traitements sur dents de lait de l’enfant : 

Ont pour but de traiter les décalages de mâchoires qui ne permettent pas a l’os et aux muscles de grandir et de fonctionner normalement «  c’est comme un tuteur qui redresse dès que possible », plus on traite jeune plus on aide la nature plus on attend plus on force la nature donc plus le traitement est long, douloureux et récidivant, devant parfois faire appel a la chirurgie pour « casser les mâchoires » et les réaligner. Ces traitements en stimulant la croissance de l’os donne de la place aux futures dents et facilitent  l’évolution l’alignement et la coordination des dents définitives5

Pour PETIT  1984 «l’orthopédie  s’intéresse  à  la  normalisation  de  l’enfant  pris  comme  entité biologique, l’orthodontie se limite au redressement  des  dents »

 

On naît avec 2 mâchoires qui n’ont rien à voir entre elles,

ni sur le plan embryologique, ni génétique ni fonctionnelle, l’une est issue du crâne et l’autre c’est un peu comme les jambes, elles sont décalées a la naissance et doivent se rejoindre a l’arrivée des premières dents de lait de l’enfant pour fonctionner ensemble.

Parfois la nature, l’hérédité, le pouce ou le « doudou » empêchent ses mâchoires de se rejoindre et créent des décalages de mâchoires. L’enfant devant continuer à mastiquer déglutir et respirer, avaler et commencer à parler devra si il y a persistance des décalages, adapter et déformer sa croissance osseuse et musculaire pour pouvoir « fonctionner » avec ses décalages.

Le but du traitement à cet âge et de lever les obstacles a la réunion des 2 mâchoires et d’aider la nature en simulant et stimulant la croissance dans une période très malléable ou les mauvaises habitudes ne sont pas acquises. 

C’est comme un arbre soit vous mettez un tuteur dès qu’il se dévie et il se redresse soit il aura définitivement le tronc tordu et il faudra tailler les feuilles pour faire croire qu’il est droit dans un tronc tordu. C’est pareil avec les mâchoires, soit vous les redresser jeunes dès qu’elles n’arrivent pas a fonctionner ensemble pour redresser la croissance les muscles et les fonctions, soit, au mieux vous « forcez  la nature » plus tard pour qu’elles se rejoignent en tirant sur les dents avec des muscles déformés en espérant que cela tiennent dans le temps soit au pire vous « taillez »en arrachant les dents pour simuler un redressement avec des risques de « cicatrices » indélébiles et d’un visage modifié. 5

 

Les scientifiques les Universités les Professeurs ne sont pas d’accord sur l’Age de traitement, nous avons fait le choix d’une orthopédie Dento-Faciale basée sur l’observation de la croissance de l’enfant

 

Pour le Pr Canal3 « Il est souhaitable d’examiner l’enfant à un âge précoce, afin de dépister une éventuelle anomalie et d’apprécier le stade de développement dentaire, osseux et psychologique de l’enfant »3

 

Les motivations de traitement orthodontique en denture temporaire (3 à 6 ans environ) seront :

  • d’ordre préventif (empêcher l’apparition d’une anomalie en supprimant les facteurs étiologiques),
  • d’ordre interceptif (empêcher qu’une anomalie existante ne s’aggrave)
  • Les praticiens préconisant un traitement en denture temporaire font valoir :
  • une réduction du pourcentage d’extraction des dents permanentes
  • un meilleur résultat esthétique et fonctionnel en raison d’une croissance faciale « réorientée ». 

 

David Turpin éditeur en chef du journal Américain d’orthodontie et d’orthopédie dento-Faciale7écrit en 2004 sur l’âge de traitement pour élargir le palais «En un quart de siècle plus de 5000 articles et résumés ont été publiés sur l’expansion du maxillaire….à l’évidence le meilleur choix pour corriger les articulés inversés postérieurs est bien en croissance et en première dentition »

 

D’après KROGMANN ,  environ  85%  de  la  croissance  de  la  face  est  exprimée  à  l’âge  de  5  ans  et  les  15%  restant  se  trouve  essentiellement  au  niveau  de  l’étage  inférieur.  De  plus  en  plus  d’enfants  se  retrouvent  en  denture  lactéale  avec  des  encombrements  dentaires  et  des  difficultés  d’évolution  des  dents  définitives  et  donc  de  leur  os  alvéolaire8